La surpopulation: le problème dont personne ne parle

Bon lundi de Pâques!
Aujourd’hui, l’article est consacré à un sujet délicat. En effet, personne n’a en général envie d’en entendre parler ou n’ose en parler car il s’agit d’un sujet épineux….

La population grandissant à vitesse exponentielle menant à la surpopulation.

Une femme, l’actrice Alexandra Paul, en parle dans une vidéo TEDX, dont je vous mets le lien en bas de l’article. Je vous la recommande et j’écris ci-dessous un résumé des infos clefs de cette vidéo.

Elle brise le silence sur l’un des sujets les plus tabous de notre époque : la surpopulation humaine et comment résoudre la crise faisant que la planète compte 220 000 habitants de plus chaque jour (Cette vidéo a été publiée en 2013. En 2016, la population croit de 246.000 habitants par jour)!

Dans cet exposé, Alexandra aborde les problèmes de surpopulation de 7 milliards d’êtres humains se multipliant au rythme d’un milliard de personnes supplémentaires tous les 12 ans (en 2021 c’est davantage).

Pour information, les dernières statistiques de l’ONU prévoient une population mondiale de 8,5 milliards en 2030.2

Voici ci-dessous l’évolution de la population en milliards d’humains entre 1700 et 2050. La courbe est maintenant exponentielle.3

Alexandra propose une solution simple : transformer les attitudes culturelles négatives sur l’enfant unique, et célébrer les avantages à court et à long terme des petites familles. Elle pense que contraindre à avoir moins d’enfants, n’est pas la solution pour changer les normes culturelles et biologiques. Au contraire, une attitude positive valorisant l’éducation des filles et l’autonomisation des femmes sont les solutions pour ralentir le mouvement actuel vers 10 milliards de personnes sur la planète dans 40 ans.

Alexandra souligne qu’étant donné que chaque Américain qui naît utilise beaucoup plus de ressources qu’un habitant d’un pays en développement, il est tout aussi important que les pays riches aient des petites familles. Elle discute des compromis économiques d’une population plus petite dans un monde où le capitalisme règne. En effet, le système capitaliste dépend de consommateurs de plus en plus nombreux. Il y a des forces puissantes à l’œuvre pour que le nombre de personnes sur terre continue à augmenter. Mais à quel prix ? Et puisque le nombre d’êtres humains ne peut pas continuer à augmenter indéfiniment, à quel moment allons-nous changer nos habitudes ? Quand il sera trop tard ?

De manière plus controversée, Alexandra pense que, pour que les humains survivent sur cette planète, la famille idéale aurait un enfant et le nombre idéal de personnes sur terre serait de 2 milliards (population ). « Si cela est trop radical, alors il est temps d’être radical. Les enjeux sont trop importants pour être polis. »

Avez vous d’autres références sur le sujet à recommander aux lectrices de ce blog?
Quelle est votre opinion?
Partagez-la avec nous en commentaire!
Cotez cet article partagez-le et n’hésitez pas à vous abonner afin d’être informés de la publication des prochains articles 🙂 Cela me motivera de savoir que vous attendez la suite 🙂
Merci de votre contribution!

Sources

  1. https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/medecine-nous-serons-deux-milliards-moins-prevu-ici-2100-39860/
  2. https://sites.google.com/site/sitedemonsieurmoalic/cinquieme/gographie/g1-la-croissance-dmographique-et-ses-effets

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s