Les 2 émotions qui contrôlent notre vie: la Peur et l’Amour

le

La source de ce qui nous freine et de ce qui nous fait avancer dans la vie, qui motive tous nos choix, nos hésitations, nos actions, se résume à 2 émotions. Il s’agit de la peur et de l’amour.

Les 2 émotions qui motivent notre vie

La Peur

La peur prend naissance dans notre cerveau reptilien. Il s’agit de notre cerveau primitif, animal. La peur a été conçue pour nous garder en vie. Cette émotion de survie a pour but de nous empêcher de prendre des risques et de nous mettre en danger.
Aujourd’hui, nous avons beaucoup de peurs qui ne nous servent plus à nous protéger de risques physiques ou de dangers concrets. Il s’agit d’anxiété, c’est-à-dire des craintes non fondées, des choses que l’on imagine.

La peur que l’on a de soi ou des autres conditionne donc nos choix, nos croyances et nos émotions. A quel point fait-on de mauvais choix par peur?
Est-ce qu’on va faire des choix automatiques et non réfléchis quand on a peur de quelque chose?

Les décisions prises par peur empêchent de vivre car, par peur, il y a plein de choses qu’on ne fait pas et qu’on n’ose pas faire; par exemple parler à quelqu’un, atteindre ses objectifs, demander de l’aide, proposer des choses aux autres, dévoiler ses sentiments. Sur le long terme, cette peur qui nous guide dans ce que l’on fait ou pas, a pour conséquence des regrets parce qu’on n’a pas osé sauter le pas. Pensez à toutes les choses dont vous rêvez et que vous ne faites pas car vous avez peur… Mais peur de quoi? D’hypothétiques conséquences, qui ne se produiront peut-être pas!
Parce qu’on a peur, on reporte et on se dit qu’on le fera un jour. On place ces rêves sur l’île d’un jour. Il s’agit d’une petite île sur laquelle on se promet que l’on va se rendre. J’irai sur l’île d’un jour. Un jour, je dirai à quelqu’un que je l’aime. Un jour, j’habiterai avec cette personne. Un jour, je partirai à cet endroit. Un jour, je créerai mon entreprise, etc. En gros, on met tous nos rêves sur l’île d’un jour, qui est une île imaginaire, sur laquelle on ne se rendra jamais. On procrastine et nos rêves nous passent sous le nez.
Quand on a peur, il y a également beaucoup de choses que l’on fait, par exemple, s’accrocher à une personne qui ne nous correspond plus. On le fait car on a peur d’être seul, ou de faire du mal, ou d’être une mauvaise personne, ou de ne jamais retrouver quelqu’un. On peut parfois mettre un masque, ne pas être vraiment soi-même, par peur d’être rejeté, peur de ne pas être à la hauteur, etc. Parfois on fait semblant aussi, semblant d’avoir compris, d’être amusé, d’être super drôle ou super fort.

La peur est utile pour nous protéger, elle rassure à court terme, mais ce n’est pas en se protégeant de tout que l’on arrive à prendre de bonnes décisions permettant d’obtenir des résultats qui nous font du bien sur le long terme.

Un comportement qui rend malheureux est toujours relatif à la peur: procrastiner, ruiner des relations, avoir des addictions, etc.
On fait des choix qui nous rendent malheureux par peur du manque (argent, temps, nourriture, de rater quelque chose), de l’abandon, d’être seul, d’être rejeté, de ne pas être aimé, de ne pas être assez bien. Il faut introspecter pour découvrir la peur viscérale et très profonde qui se cache sous nos choix passés. De celle-ci découlent d’autres émotions telles que la colère, tristesse, rancune, etc. Parfois, certains comportements des gens réveillent en nous une peur profonde qui crée ces autres émotions qui remontent à la surface comme des démons enfouis.

Des émotions découlant de la peur sont entre autres la colère: peur de tout gâcher, de perdre quelque chose. La tristesse également prend sa source dans la peur: peur d’être seul, de perdre quelqu’un, de ne pas être à la hauteur, etc

L’Amour

La deuxième force émotionnelle qui guide notre vie est l’amour: l’amour que l’on a pour soi et l’amour que l’on a pour les autres.

On fait des choix par amour et on fait ou ne fait pas des choix, par manque d’amour de soi.

Par exemple, si on tombe tout le temps sur le même type de personnes en couple, il faut se remettre en question. Car, en fait, cela est en lien avec l’amour que l’on a de soi et des autres. Dans quel schéma répétitif se trouve-t-on? Quel est l’amour que je me porte et que je porte aux autres? Cela influence notre comportement et nos choix.

Un exemple de comportement est celui des personnes qui se sacrifient toujours pour combler les autres. Quand on se sacrifie, ce n’est en réalité pas pour les autres, c’est pour soi. Un parent qui se sacrifie pour ses enfants, une personne amoureuse pour son partenaire, etc. C’est pas pour les autres qu’on le fait, c’est pour soi, pour combler quelque chose en soi, alors que l’on a l’impression qu’on le fait pour les autres.
Par exemple, un parent qui se sacrifie pour ses enfants, d’après lui c’est pour eux qu’il le fait oui. Mais c’est en réalité pour lui, il le fait pour savoir qu’il est un bon parent. Ses enfants seront en sécurité, mais c’est pour lui-même, car il aime ses enfants. Il n’y a rien de mal à cela, c’est humain. Quand on se sacrifie pour les autres, on le fait pour recevoir de l’amour des autres, et dans certains cas car on a peur d’être rejeté. On en revient encore une fois à la peur.
Par manque d’amour de soi, lorsqu’on n’a pas assez d’amour de nous-même on veut se sacrifier pour être sûr que les autres aient besoin de nous et qu’ils nous aiment. C’est un peu comme le côté Calimero ou drama-queen, il y a tout le temps un petit problème, se plaindre de ceci ou cela, c’est car on a un profond désamour et c’est le seul moyen que l’on a trouvé pour recevoir de l’amour. Pour que les gens nous donnent de l’amour, par manque d’amour de soi. Quand on manque d’amour de soi, ça crée ces comportements qui ne nous rendent pas heureux.

Par exemple, l’infidélité est parfois pour recevoir de l’amour de la part de quelqu’un d’autre, afin de se rassurer sur le fait que l’on plaît toujours. C’est donc lié à l’amour de soi et d’autrui, à l’égo aussi.

Amour ou peur, c’est l’un ou l’autre

On choisit soit la peur, soit l’amour.
En effet, imaginez-vous une pièce de monnaie. La peur est côté pile et l’amour est côté face. Si vous tirez pile, vous ne voyez pas face, et vice-versa.

Ces 2 forces émotionnelles s’opposent, lorsque vous activez le filtre de la peur, vous ne voyez pas l’amour dans une situation, et inversement.

La peur est l’énergie qui contracte, referme, attire, court, cache, entasse et blesse. L’amour est l’énergie qui s’étend, s’ouvre, envoie, reste, révèle, partage et guérit.

Neale Donald Walsch

Quelle émotion vous motive?

Notre vie est le résultat des choix que l’on fait. Ce que l’on va choisir dans notre vie est lié à l’amour que l’on porte à soi et aux autres et aux peurs que l’on a de nous et des autres.

Il faut développer assez d’amour de soi pour ne plus avoir peur des autres. Je m’aime assez pour ouvrir grand mon coeur, et tant pis si j’ai peur. Je m’aime assez pour ne plus avoir peur de ce que je vais être capable de faire ou non. Je m’aime assez pour ne plus avoir peur de mon passé. Je m’aime assez pour ne plus avoir peur de tout perdre, pour ne plus avoir peur de moi et de mes émotions.

Pour vaincre ses peurs, il faut choisir l’amour.

Quel est l’amour que je me porte et que je porte aux autres? Quelle est la peur que j’ai de moi, quelle est la peur que j’ai des autres? Cela permet de prendre conscience de nombreuses pensées et comportements que l’on a.

Dans une situation donnée, il faut ajuster notre perception avec les yeux de l’amour. On applique toujours un filtre, soit celui de la peur, soit celui de l’amour, il y a toujours ces 2 points de vue.
Par exemple, il y a soit la peur de vieillir ou bien développer un amour de soi suffisant pour ne pas s’inquiéter de ce que l’on va devenir avec le temps.
Il y a la peur de perdre les gens que l’on aime, ou bien c’est car on a tellement d’amour pour les gens que l’on aime que l’on veut en fait tout vivre avec eux et ne pas en perdre une miette.

Voici un exemple du manque de confiance en soi. Une personne se donne une raison de ne pas quitter un emploi parce qu’elle sous-estime ses capacités de trouver un autre travail qui réponde à ses exigences. Tant qu’on écoute ses peurs, on se perd et on n’existe plus. On donne le pouvoir aux peurs en les laissant nous guider.
Autre exemple, quand on couple n’arrive pas à rompre, c’est parfois car une personne croit qu’elle ne peut exister que grâce à l’autre. Il faut essayer de comprendre et d’accepter que l’autre personne n’est pas soi. Il faut retrouver sa propre existence. On n’est pas dépendant de l’autre. On est des êtres indépendants, intelligents et avec des capacités énormes.

Ces 2 émotions sont à la racine de tout. Nos choix, émotions et comportements découlent de ces 2 forces.

Passer à l’action

Avant de passer à l’action ou de prendre une décision, prenez le temps de vérifier ce qui vous motive. Quelle est votre vraie priorité?
Souvenez-vous que chaque décision ou action motivée par la peur n’est jamais la décision la plus favorable pour vous.
De plus, à chaque fois que vous agissez par peur, vous donnez de l’énergie à cette dernière et cela devient le moyen le plus sûr de manifester dans votre vie ce dont vous avez peur.
Pareil avec l’amour, plus on agit par amour, plus on nourrira cette énergie, plus elle se manifestera dans notre vie.

Récemment, j’ai réservé un billet d’avion pour aller aux Canaries à la fin de la semaine, sans annulation possible. Le lendemain, j’ai paniqué et j’ai imaginé le pire: que je partais encore une fois seule en voyage, que j’étais mal-aimée, que je serais seule la-bas et que cela serait encore plus difficile que de rester seule ici, etc. Puis j’ai eu peur d’attraper le covid là-bas et de ne plus pouvoir rentrer etc. Ces peurs incontrôlables et irrationnelles ont duré 2 jours. Ensuite, j’ai enfilé les lunettes avec le filtre de l’amour. J’ai réalisé que c’était toutes des craintes infondées, de l’anxiété, et que je pouvais trouver une solution à toutes ces peurs. Je suis partie, toujours un peu anxieuse, mais avec une énorme motivation. Il s’avère que ces vacances sont parmi les meilleures vacances que je n’ai jamais passées 🙂 Non seulement, aucune de mes peurs ne se sont réalisées, mais en plus, comme j’avais imaginé le pire, cela a rendu la réalité encore plus belle. Je suis tellement heureuse d’avoir affronté ces peurs, de m’être dit que je m’aime assez pour aller bien où que je sois. J’ai été motivée par l’amour, et au final toutes les rencontres que j’ai faites me l’ont bien rendu. L’humain est tellement généreux quand on n’a pas peur de s’ouvrir aux autres.

Plus vous êtes motivé par l’amour, plus vos actions seront libres et délivrées de la peur.

Dalaï Lama

Aimer quelqu’un ne signifie pas le dominer ou le surveiller par peur de perdre cette personne. Aimer est exactement le contraire: donner la liberté et s’offrir soi-même. Les deux conditions nécessaires à l’épanouissement d’un amour véritable et mutuel. 

Donnez à ceux que vous aimez des ailes pour s’envoler, des racines pour revenir, et des raisons pour rester. 

Dalaï Lama

Inspiration positive

Je reprends ici ces phrases pleines de sagesse et très inspirantes du Dalaï Lama. Quand je les lis, j’ai à chaque fois besoin de prendre une grande inspiration au milieu de la lecture, sûrement car j’absorbe littéralement une grande bouffée d’énergie positive 🙂

S’il y a de la peur, c’est qu’il n’y a pas d’amour.
Quelque chose vous tracasse ? Cherchez la peur.
Chaque fois qu’une émotion négative se présente à nous, il se cache derrière une peur.

En vérité, il n’y a que deux mots dans le langage de l’âme : la Peur et l’Amour.
La peur est l’énergie qui contracte, referme, attire, court, cache, entasse et blesse.
L’amour est l’énergie qui s’étend, s’ouvre, envoie, reste, révèle, partage et guérit.

La peur enveloppe nos corps dans les vêtements. 
L’amour nous permet de rester nu.
La peur s’accroche et se cramponne à tout ce que nous avons.
L’amour donne tout ce que nous avons.

La peur retient.
L’amour chérit.
La peur empoigne.
L’amour lâche prise.

La peur laisse de la rancœur.
L’amour soulage.
La peur attaque.
L’amour répare.

Chaque pensée, parole ou action est fondée sur l’une ou l’autre émotion.
Tu n’as aucun choix à cet égard, car il n’y a pas d’autre choix.
Mais tu es libre de choisir entre les deux.

Ainsi, au moment où tu promets ton plus grand amour, tu accueilles ta plus grande peur car, aussitôt après avoir dit « je t’aime », tu t’inquiètes de ce que cet amour ne te soit retourné et, s’il l’est, tu te mets aussitôt à t’inquiéter de perdre l’amour que tu viens de trouver.

Cependant, si tu sais Qui Tu Es, tu n’auras jamais peur.
Car, qui pourrait rejeter une telle magnificence?
Mais si tu ne sais pas Qui Tu Es, alors tu te crois bien inférieur. Fais l’expérience glorieuse de Qui Tu Es vraiment et de qui tu peux Être.

Le Dalaï Lama.


Sentez-vous libre de rédiger un commentaire sur cet article et de partager ce qu’il vous inspire 🙂

Sources:

https://chemindevie.net/lamour-et-la-peur/
https://citations.ouest-france.fr/citations-neale-donald-walsch-15338.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s